Happy Journée sans pantalon!

Publié le 13/01/2020

5 minutes de lecture

Aujourd’hui (le 13 janvier) est la 13ème édition de la Journée internationale sans pantalon dans le métro ou No pants Subway Ride. À ne pas confondre avec la Journée mondiale sans pantalon qui se déroule en mai. Heureusement, puisqu’il fait moins froid à ce moment-là. C’est un événement qui n’est pas encore très populaire en France mais très connu dans les pays anglophones. 

En quoi ça consiste ? Tout simplement de ne pas porter de pantalon aujourd’hui pour prendre le métro. BON, je suis d’accord c’est assez vague comme explication mais ça commence seulement à s’implanter dans notre douce France depuis 2013.  

L’idée derrière cette journée sans pantalon est d’associer la liberté au fait de ne pas porter un pantalon. Cela permet de briser un tabou social, de rire des réactions des personnes autour de vous. Il faut alors agir simplement, comme si c’était normal de ne pas porter de pantalon. Mais attention, porter une jupe, un kilt ou un short c’est de la triche. Bah oui, faut se prêter au jeu et si on a peur de le faire, pourquoi pas s’en servir pour la braver !

Les origines de cette journée restent un peu dans le brouillard. Mais ce que l’on sait, est que c’est une organisation étudiante de l’Université du Texas à Austin, le Knighthood of BUH qui a démarré cette tradition un peu fofolle. Leur idée était de ne pas porter de pantalon durant 24 heures. À New York, Le collectif Improv Everywhere a revisité cet événement en 2002 où le principe est d’enlevé son pantalon une fois dans le métro et donc pas partout. Bon ça se comprend, il faudrait mieux éviter une hypothermie ou que son patron nous voit dans nos sous-vêtements.

Constantin, sans savoir qu’il existait une journée sans pantalon dans le métro ou une journée mondiale sans pantalon, avait fait des photos avec Hubert de la Vie est Belt en caleçon. Je vous laisse la joie d'aller admirer tout ça (pas trop quand même).

Si vous voyez quelqu’un sans pantalon aujourd’hui, ne paniquez pas c’est normal !

À plus dans le bus comme dirait Soumeya!