Les routes des vins françaises

Les routes des vins françaises pour l'été 2020

Publié le 20/05/2020

5 minutes de lecture

Vous commencez à préparer tout doucement vos vacances d’été ? Et pourquoi pas une petite route des vins pour profiter du bon temps, du soleil et d’un bon petit verre de vin? Cette semaine, la Tipii Dream Team vous propose quelques routes de vins exceptionnelles en France à faire au moins une fois dans sa vie, car il faut l’admettre, la France est l’impératrice en ce qui concerne le vin. Nous vous avons sélectionné 10 régions viticoles hors du commun afin de partir un petit peu avant le grand départ estival.

Sans plus attendre, découvrez les routes des vins françaises :

La route des vins d’Alsace

Le vignoble Alsacien se situe sur les collines de cette magnifique région. Cette partie est abrité des influences océaniques par le massif vosgien et bénéficie d’un bon ensoleillement. Cette route couvre environ 15 000 hectares répartis sur 119 communes.

Les viticulteurs y ont élaboré des cépages spécifiques à la région au lendemain de la Première Guerre mondiale. Vous pouvez y retrouver le Riesling, le Pinot Gris, le Gewurztraminer, le Muscat d’Alsace, le Sylvaner, le Pinot blanc, le Klevener, le Crémant d’Alsace, l’Edelzwicker et le Pinot noire. La route des vins d’Alsace est la plus ancienne de France datant de 1953. Ce qui est absolument à voir en Alsace, ce sont les villes sur la route des vins, notamment Riquewihr, Ribeauvillé, Colmar et la château du Haut-Koenigsbourg.

Les routes des vins de Bordeaux

Le bordelais compte 5 routes des vins exceptionnels où vous pourrez jouir des 120 000 hectares de vignoble.

Tout d’abord vous avez la route du Médoc entre le nord de Bordeaux et la Pointe de Grave. C’est sur cette route que se trouvent les grands crus classés et divers crus bourgeois comme le Pauillac, le Saint-Estèphe, Saint-Julien, Margaux, Moulis, etc… De plus, vous pouvez y visiter des châteaux et des demeures prestigieuses.

Ensuite, il y a la route Saint-Émilion-Pomerol-Fronsac qui se situe à l’Est de Bordeaux sur la rive droite de la Dordogne. Les vignobles présents sur cette route sont le Saint-Émilion, De Fronsac, des Côtes de Castillon et des Côtes de Francs. Ce que vous devez absolument y visiter est le village de Saint-Émilion (classé au Patrimoine mondial de l’Unesco).

En continuant, il y a la route Blaye et Bourg au nord de Bordeaux. Vous y découvrirez des vues sur l’estuaire de la Gironde, des paysages vallonés, des villages troglodytes, d es églises romanes, des vestiges de villa gallo-romaines et une citadelle construite par Vauban.

Ensuite, la route des Graves, au sud-ouest de Bordeaux, qui traverse les vignobles situés à la limite de la forêt landaise. Cette micro-région forme le berceau des bordeaux. Les vins produits là-bas sont principalement le Cérons, le Barcac, le Sauterne…

Enfin, le route de l’Entre-deux-Mers au sud-est de Bordeaux entre la Dordogne et le Garonne. Vous y retrouverez le Cadillac, la Haut-Benauge, le Loupiac, la Sainte-Crois-du-Mont, etc…

Les routes des vins de Bourgogne

En Bourgogne, vous allez pouvoir profiter de plus de 29 000 hectares de vignobles. Cet archipel des vins compte quatre routes des vins incroyables où vos papilles seront réveillées par la douceur des vins.

Commençons par la route des Vignobles de l’Yonne qui traverse le département de l’Yonne. On y retrouve notamment le fameux Chablis.. Vous pourrez y visiter l’Auxerre, le Tonnerre, le Vézelay… ainsi que le vignoble du Jovinien.

Ensuite, la route des Grands Crus de Bourgogne, considérée comme une voie Royale (sortez le tapis rouge). Cette route traverse une partie de la Côte-d’Or en passant par Dijon. Puis vous continuez vers le village ancien de Marsannay, le Canton de Gevrey-Chambertin, les vignes de Nuits-deSaint-Georges où se situe le Clos du Vougeot. Continuez vers la Cpoté de Beaune, Pommard, Volenay et Marsault.

La troisième route est la Route des Grands vins qui est dans la continuité de la route des Grands Crus à partir de Santenay. En allant jusqu’à Saint-Gengoux-le-National, vous y découvrirez la côte Chalonnaise en visitant divers villages typiques.

Enfin, la route des vins Mâconnais-Beaujolais vous emmène en Saône-et-Loire. Cette route vous facilite la vie, puisque vous trouverez pleins de panneaux « Suivez la grappe ». C-Sur cette route, vous pourrez déguster les vins de Mâcon, les pouilly, les Saint-Véran, Viré-clessé (notamment des vins blancs).

Après avoir passé le Rhône, vous arriverez sur le territoire des Beaujolais avec le Saint-Amour, Juliénas, Chénas, Moulin-à-vent, Fleurie, Chriroubles, Morgon, Régnié, Côte de Brouilly et Brouilly. À voir absolument sur cette route (outre les vignobles) ce sont la ville de Mâcon, les vestiges de l’Abbaye de Cluny, les églises romanes et Romanèche-Torins.

La route des vins de Champagne

Quand vous entendez Champagne, vous pensez bien à la boisson? Parfait, c’est exactement là où l’on va. Certes, la majeur partie des productions viticoles sont destinés au Champagne, mais il y a aussi des vins. Le vignoble champenois couvre 35 000 hectares de terre, de quoi se faire plaisir. La grande partie du vignoble de Champagne se situe autour de Reims et Épernay. Vous y retrouvez de vastes caves comme des maisons de champagne et des producteurs locaux qui vous accueilleront à bras ouvert.

Au nord de la route, vous débuterez au massif de Saint-Thierry et la montagne de Reims. En faisant un crochet vers l’Ouest, vous trouverez la vallée de la Marne et passé Épernay, vous arriverez du côté de la Côte des Blancs. Les vignobles un peu moins visibles se trouvent après Troyes, entre Bar-sur-Seine et Bar-sur-Aube dans la Côté des Bar. Je vous conseille, le vignoble Cez qui propose un champagne incroyable au goût et agréable au porte-feuille.

La route des vins de Corse

En Corse, vous retrouverez le vignoble français le plus ancien puisqu’il est déjà mentionné dans des textes antiques. Couvrant 7 000 hectares de vignoble, vous pourrez déguster du vin, tout en profitant du soleil radieux méditerranéen. La route est assez simple, il faut faire le tour de l’île. Une très grande partie des vignes se trouvent sur le pourtour de la Corse.

En démarrant dans le Nord de l’île, vous pourrez déguster sur les vignes du cap Corse, les coteaux de cap Corse et le muscat du cap Corse.

En allant vers Bastiat, il faudra monter en direction des montagnes ou alors descendre pour les vins de Porto-Vecchio.

Au sud de l’île, vous retrouverez les vignobles dans les parcelles de Figari et de Sartène.

En remontant vers le Nord, vous pourrez découvrir les hauts coteaux d’Ajaccio et ceux de Calvi. Lr tour de île s’achèvera dans les collines de Patromonio au sud du cap Corse.

Les routes des vins de Loire

Sur cette route, sans doute une des plus connues, vous retrouverez 68 appellations constituant la grande famille des vins de Loire. Il existe évidemment plusieurs routes de découvertes du terroir, mais nous en avons retenu 6 pour le plaisir, des yeux, des papilles, et du repos.

Commençons par le premier itinéraire « Entre l’Océan et Champtoceaux » dans la région de Nantes, de la cité médiévale de Clisson et du muscadet.

Ensuite « Entre Champtoceaux et Saumur » où vous retrouverez les domaines des vins d’Anjou, Saumur, Layon, Crémant de Loire, etc… Sur cette route, il faudra marquer des arrêts par l’Abbaye de Fontevraud, les sites troglodytiques, Angers, Saumur et leurs châteaux.

Poursuivons « Entre Saumur et Chenonceaux », le pays de Rabelais. Vous pourrez y goûter les chinons et les bourgueils. Il y a beaucoup de châteaux à visiter notamment Chinon, Chamboise, Chenonceaux, Langeais, Villandray, Azay-le-Rideau, la ville de Tours, l’abbaye de Bourgueil, les caves en tuffeau.

Ensuite « Entre Chenonceaux et Saint-Aignan », on se tourne vers la Sologne par la vallée du Cher et des plateaux où sont produits les vins de Touraine. Vous pourrez y visiter les châteaux de Chaumont, Cheverny, Chamobrd, Valençay et Blois, etc…

Poursuivons vers la Vallée du Loir où vous dégusterez les crus de jasnières, coteaux du loir, coteaux du vendômois dans des caves creusées dans le roc. Enfin, la route touristique des vignobles du Coeur de France prend la main.

À partir de là, vous vous situerez dans le centre de la France où les vignobles forment des îlots de Bourges. Les vins à déguster sont le Menetou-Salon, Quincy, Châteaumeillant (un peu éloigné de la Loire) et le Sancerre, Pouilly-Fumé, Coteaux du Giennois (sur la hauteur du fleuve).

Les routes des vins des Côtes du Rhône

Cette route s’étend sur 6 départements de Vienne à Avignon avec plus de 80 000 hectares de vin, le rêve… Vous retrouverez 13 routes différentes pour déguster les vins mais nous allons vous en présenter 4 pour rester concret car l’idéal quand on part à l’aventure c’est de se perdre.

Au nord, vous pourrez découvrir la route des Grignan-les-Adhémar allant de Saint-Restitut à Allan. Sur cette route, vous aurez l’occasion d’explorer des paysages de vignes au milieu des lavandes, des garrigues, des plantations d’oliviers, des chênes truffiers, Chamaret, Montségur-sur-Lauzon, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Grignan et la Garde Adhémar.

Ensuite, la Drôme Provençale vous réserve des paysages Médiévaux, des vins à couper le souffle et des moments de détente. La route AOC du Ventoux s’étend davantage à l’est, allant d’Apt à Malaucène.

Enfin les Dentelles de Montmirail avec les montagnes dominant le vignoble des côtes du Rhône (on en deviendrait presque oenologue).

La route des vins du Languedoc

Le vignoble languedocien s’étend sur 40 000 hectares avec 18 appellations distinctes. La route des vins n’y existent pas réellement mais dans la logique des choses on va du nord au sud, de Fougères à Carcassonne.

Au Nord, vous pourrez déguster du Carignan, du Cinsault, de la Grenache, de la Mourvèdre et du Syrah.

En descendant, vous découvrirez la vignoble de Saint-Chinian dans l’arrière-pays languedocien. Cette partie est entourée d’une vingtaine de villages qui produisent l’un des plus grands crus de la région, ça en vaut le détour.

Par la suite, vous arrivez dans le pays minervois là où les premières vignes languedociennes sont apparues entre l’Aude et l’Hérault. Vous aurez l’occasion de visiter la ville fortifiée de Minerve.

En descendant encore un peu, en vous dirigeant vers Carcassonne où les vins se marient entre merlot/cabernet et grenache noir et cinsaut. De quoi faire des merveilleuses dégustation.

La route des vins de Provence

Les vignes provençales ont été apportées par les Phocéens il y a plus de 2 600 ans… retournez dans le passé en profitant du bruit des cigales, du soleil méditerranéen, des petits plats et un bon verre de vin. Vous pourrez profiter de plus de 200 kilomètres de vignoble dans les départements des Bouches-du-Rhône et du Var en dégustant les coteaux d’Aix-en-Provence, les coteaux varois en Provence, les côtes de Provence, les côtes de Provence Sainte-Victoire et les côtes de Provence Fréjus. Divers routes touristiques existent mais pour les vignes provençales, il peut être intéressant et enivrant de découvrir par vignobles.

En effet, si vous voulez découvrir les vignobles Côtes de Provence Fréjus, il faut se diriger vers l’extrémité du Var.

Si vous avez plutôt une préférence pour les Côtes de Provence, vous pouvez découvrir tout le Var (oui, c’est grand). La totalité de la zone ouest et nord est formée de collines et de barres calcaires qui ont subi l’érosion à travers le temps.

En se décalant vers l’Est, face à la mer, vous pourrez admirer les massifs cristallins des Maures et de l’Estérel. Les vins à déguster sont les Bandol et Cassis qui sont « l’or » de cette région.

Si vous êtes davantage Côtes de Provence La Londe, il faudra se tourner vers le sud-ouest du massif des Maures.

Enfin, pour déguster des côtes de Provence Sainte-Victoire et les coteaux d’Aix-en-Provence, il faudra vous diriger vers Aix-en-Provence. La ville est magnifique et au pied de la montagne Sainte-Victoire vous pourrez y retrouver le vignoble Saint-Victoire.

Pour les coteaux d’Aix-en-Provence, vous pourrez les découvrir de la Durance à la mer Méditerranée à la Vallée du Rhône.

La route des vins de Savoie

Les vignobles de Savoie s’étendent sur quatre départements de la région Rhône-Alpes : la Savoie, la Haute-Savoie, l’Isère et l’Ain. Les vignes couvrent quasiment 2000 hectares de terre. Il existe 3 circuits pour partir à la découverte des vins de Savoie.

Le premier est au sud de Chambéry, partez sur la trace des Abymes et de l’Apremont où les vignes débordent sur l’Isère. À Montmelian vous aurez l’occasion de goûter le chignin-bergeron.

Le deuxième et au bord du massif de l’Épine et à proximité du lac de Bourget, avec le terroir des Monthoux, Marestel et Jongieux. Au Nord, se situe le vignoble de Chautagne au bord du Rhône. Vous dégusterez des pinots et gamay ainsi que les vignobles de Seyssel (AOC depuis 1942).

Le dernier est aux alentours du lac Léman avec des vins de qualité notamment la ripaille, le crépy, le marginal et le marin.

J’espère que vous avez été inspiré pour vos vacances (ou pour choisir votre prochaine bouteille de vin). Évidemment, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération (ou pas si vous ne prenez pas la route ou que vous avez un SAM).

N’oubliez pas de faire un album photo tipii' de vos vacances (ou de votre itinéraire, car oui vous pouvez préparer vos vacances avec Tipii’) et si vous vous sentez inspiré pourquoi pas faire une jolie carte des vins sous forme de Tipii.

Je vous souhaite une excellente semaine, avec le beau temps qui nous entoure.