Halloween, la décoration indispensable

Publié le 27/10/2020

3 minutes de lecture

Halloween, les décorations indispensables.

 

On arrive déjà à la fin du mois d’Octobre, quoi de mieux qu’une petite fête basée sur la peur. Et oui, je vous parle bien d’Halloween, cette fête d’origine Celtes qui durent depuis plus de 3000ans consistant à rendre hommage à un Dieu de la mort. Un peu glauque non ?

Bon ce n’est plus trop le cas maintenant, c’est devenu une fête où l’on se déguise, décore, mange ou donne des bonbons (qui n’a jamais été victime d’un bonbon ou d’un sort ?) qui est également l’occasion de prendre des photos de ce moment (soi-disant) amusant. Des symboles synonymes de la mort et de la peur sont devenus incontournables pour votre décoration, l’équipe Tipii vous propose un petit récap :

 

Les citrouilles :

 

Le classique à travers le monde, on achète une citrouille, on la vide, on lui fait un sourire de tueur en série comme le Joker, une petite bougie et le tour est joué. Imaginez-vous, en pleine nuit, pas de lumière et une citrouille trônant au loin qui vous rappelle votre dernier film d’horreur, il ne vous reste plus qu’à rentrer au plus vite chez vous, les jambes à votre coup.

 

Photo Citrouille

 

 

Les araignées :

 

Ça me rappelle le train fantôme quand j’étais jeune, un moment terrible, ou tu t’emmêles avec les toiles et dès qu’il y a une lueur, une mygale plus grosse que tes mains te fait de l’œil pendant que quelqu’un t’effleure la peau. Tu ne savais pas pourquoi tu montais dans ce train. Il suffisait de 30 secondes et tout ce que tu voulais, c’était retrouver la lumière du jour et ne plus rentrer dans ce manège de ta vie.

 

 

 

Les têtes de mort et les squelettes :

 

On ne parle pas de Roger, le squelette du prof de SVT au collège, en photo sur tous les livres qui t’apprenait les os du corps humain. Non, on parle bien des squelettes et des cranes sombres, qui dégagent une aura malsaine. Même s’ils n’ont pas les yeux de la Joconde, ils nous regardent, nous observent, prêts à nous sauter dessus dès qu’on leurs tourne le dos. On pourrait en faire un album photos des plus effrayants, il n’aurait pas de fin.

 

 

 

Les fantômes :

 

Un petit drap troué et le tour est joué, un fantôme pur et dur apparaît. Certains aiment pousser le vice avec une boule de forçat. Une seule solution, le prendre en photo, s’il n’apparait pas, c’est un vrai, COUREZ !

 

Vous pouvez également opter pour des chauves-souris, sorcières, chats noirs, tueurs en série, ou même un peu de sang pour une ambiance chair de poule. Vous pouvez regarder les maisons les plus effrayantes aux Etats-Unis pour vous inspirer, ce sont des pros.

Mais surtout le 31, n’oubliez pas de vous déguiser et de prendre des photos pour pouvoir immortaliser cette soirée dans votre mini album photo Tipii d’Halloween !

 

 

Joyeuse Halloween de l'équipe Tipii' !